Courant à travers les coursives, tu réfléchissais au meilleur moyen de régler le problème, devais tu fermer les vannes et vider les pièces dans l’espace (ou plutôt dans la haute atmosphère)… Au beau milieu de ta course folle, avant d’atteindre la section des réservoirs, tu aperçus une langue de flamme courir au plafond avec une vitesse affolante. Le feu s’était déjà embrasé et la propagation des flammes était tel qu’elles arrivèrent avant la détonation. La force du souffle, les vibrations du vaisseau et la panique inspiré par les flammes te fis chuter au sol. A quatre patte, cherchant ton chemin, tu vis que les flammes étaient partout et que tu n’avais aucun moyen de sortir. Les sirènes d’alarme retentissait sans que tu puisse les comprendre et malgré tes améliorations augmentiques implantées dans ton corps dès ton plus jeune age, tu ne tarda pas à sombrer dans le coma.

Au bout d’une durée que tu ne pus déterminer, tu sentis une force te soulever du sol. Apparemment tu étais encore vivant, la personne que t’avais soulevé portait une robe rouge, comme la plupart d’entre vous. Le vaisseau tremblait encore terriblement, ça secoué dans tout les sens. Il ne fallait pas être un génie pour savoir que le vaisseau était en train de sombrer.

Une explosion dans les coursives vous propulsa au sol en vous extirpant tout l’air que vous aviez dans vos poumons. En te relevant, tu compris que c’était ton père qui était venu te chercher, il avait probablement quitté son poste pour pouvoir assurer ta sécurité. Il était gravement blessé, son corps venait de servir de bouclier pour te protéger de la déflagration. Dans un dernier effort et sans dire un mot, il te repoussa dans capsule de secours qui se trouvait derrière toi et déclencha le mécanisme d’éjection.

Désemparer, tu vis ton père, puis le vaisseau s’éloigner de toi. Sa super structure était en train de se briser sous l’effet de la chaleur généré par l’entrée en atmosphère. Totalement sans contrôle le vaisseau finis par exploser dans une lumière aveuglante.

Tu erra sur Cadia pendant de longue semaine. Ta principale occupation fut de trouver de quoi manger et boire en prenant soin d’éviter les combats au maximum. Tes brulures commençaient à s’infecter, tu ne disposais pas des cataplasme qui t’aurai permis de te soigner. La croisade noir avait été particulièrement dure. Des cadavres et des machines détruite jonchaient chaque centimètre carré de la planète.

Tu finis par être retrouvé par une patrouille de purification des saints ordres de l’inquisition. Ils avaient pour objectif de parcourir la planète afin d’exterminer les dernières traces de souillure chaotique. Il en fallu de peu pour qu’ils ne t’abattent pas directement. Un techno-adepte qui avait tout perdu pouvait facilement retrouver une raison de vivre au service de l’inquisition, ce qu’il fut le cas.

Tu fus pris en charge par l’adeptus Sororitas qui passa plusieurs mois à soigner tes blessures physiques et morales. Après un entrainement pour te remettre en forme, tu fus envoyé dans le secteur Calixis pour être enrôlé dans une équipe d’acolyte inquisitoriale.